Mon GPS, l’indispensable compagnon

Le Cross a beau être le modèle d’entrée de gamme de la marque espagnole TwoNav, il est parfaitement adapté à mes besoins et je ne sors jamais sans lui. Désormais remplacé par son successeur, le modèle Cross Plus, il n’est plus disponible sur le site du fabriquant mais j’ai beau chercher les différences entre les deux modèles, je n’en vois pas d’autres que le prix qui même s’il a sensiblement augmenté, reste tout de même très inférieur à ceux de la concurrence.

Le GPS TwoNav Cross est l'indispensable compagnon de l'auteur

De mon point de vue, c’est un excellent GPS, idéal pour la pratique du cyclisme et/ou la randonnée pédestre. Grâce à sa puce capable de capter 4 réseaux de géolocalisation (GPSGalileoGlonass et Beidou), il capture plus de 120 données (hauteur, distance, dénivelé, puissance, vitesse…) en temps réel de n’importe quel endroit sur la Terre.

Il est de petite taille (63 x 110 x 21) mais l’écran de 3.2″ offre une résolution de 480 x 800 pixels, suffisante pour afficher avec précision la cartographie embarquée. L’écran est tactile et assez réactif, il reste également lisible quel que soit le niveau de lumière. Léger (172 g), il se fixe très facilement sur le cintre de mes différents vélos grâce aux accessoires fournis. L’autonomie annoncée par le constructeur est de 20 heures et au cours d’une sortie particulièrement longue, j’ai pu flirter avec ces limites sans tomber en panne. La recharge s’effectue par un câble USB connecté à une prise de courant ou à une powerbank. Ce même câble est une alternative à la connexion Bluetooth et permet également de communiquer avec un ordinateur. En outre, Le GPS est conforme à la norme militaire américaine MIL-STD-810 pour la température, les chocs, l’eau et les vibrations.

Le matériel est fourni avec la version standard du logiciel de cartographie Land ainsi que des applications LinkSeeMe et TwoNav Go qui permet d’accéder aux données sont stockées dans le cloud.

Pour ma part, j’ai acheté la version Premium de Land ainsi que la carte IGN au 1/25000 du sud-ouest de la France, ce qui me permet de naviguer à cette échelle dans les départements limitrophes de la Haute-Garonne où je réside.

Mon seul bémol concerne les mises à jour du firmware du GPS et des logiciels : elles ne sont pas toujours maîtrisées et cela m’a valu quelques petits déboires, notamment l’affichage de données totalement fantaisistes. Mais dans l’ensemble, c’est un appareil solide et fiable dont j’aurais du mal à me séparer.

Vues : 0

Laissez le premier commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.